La validation des acquis de l’experience

Le CETEC A2F est une association qui a été créée en 1993 par des sociologues, psychologues, médecins, travailleurs sociaux engagés dans le développement des compétences pédagogiques des acteurs sociaux. 

Que vous soyez en emploi ou inscrit à Pôle-Emploi, l’accompagnement est pris en charge. Appelez nous pour savoir comment faire.

Pourquoi demander un accompagnement à la VAE ?

Ce que l’on a longtemps appelé les domestiques ou bien encore les personnels de maison font partie de ces métiers dans lesquels les identités professionnelles peinent à se reconnaître et à se faire reconnaître. Les efforts que doivent déployer les organes représentatifs de ces professions, mais également les individus eux-mêmes, pour changer les opinions et les mentalités sont immenses.

Incontestablement, la reconnaissance du professionnalisme de ces activités est d’autant plus importante du fait de cette carence de valorisation sociale. Pour ces professionnels , l’obtention d’un titre reconnu est à la fois une reconnaissance des aptitudes professionnels mais également reconnaissance sociale : par le biais d’un titre professionnel, la société donne à ces métiers un statut à part entière et aux personnes qui les exercent une véritable identité, réduisant ainsi les handicaps cumulés dont elles souffrent parfois : l’absence de diplôme, les temps partiels non choisis, le travail non déclaré et la “galère des petits boulots” , l’âge, le sexe, l’origine ethnique.

C’est la raison pour laquelle la mise en œuvre de la certification par le biais de la VAE mérite d’être relevée car elle est, pour ne pas dire exemplaire, du moins représentative d’une certaine manière de concevoir la formation tout au long de la vie comme une forme particulièrement pertinente de progrès social.

Comment se déroule la VAE ?

Les grandes étapes sont : l’accueil, l’information, l’étude de la demande d’accompagnement à la VAE, l’accompagnement (24 heures étalées sur une période de 3 mois environ), l’étude du dossier par l’institut Ipéria ou l’ ASP et l’entretien avec le jury.

Incontestablement, la reconnaissance du professionnalisme de ces activités est d’autant plus importante du fait de cette carence de valorisation sociale. Pour ces professionnels , l’obtention d’un titre reconnu est à la fois une reconnaissance des aptitudes professionnels mais également reconnaissance sociale : par le biais d’un titre professionnel, la société donne à ces métiers un statut à part entière et aux personnes qui les exercent une véritable identité, réduisant ainsi les handicaps cumulés dont elles souffrent parfois : l’absence de diplôme, les temps partiels non choisis, le travail non déclaré et la “galère des petits boulots” , l’âge, le sexe, l’origine ethnique.

C’est la raison pour laquelle la mise en œuvre de la certification par le biais de la VAE mérite d’être relevée car elle est, pour ne pas dire exemplaire, du moins représentative d’une certaine manière de concevoir la formation tout au long de la vie comme une forme particulièrement pertinente de progrès social.

Comment faire financer cet accompagnement à la VAE ?

Cet accompagnement peut être financé par votre OPCA (comme l’Agefos PME) ou bien par le Conseil Régional d’Ile de France sous la forme du chéquier VAE délivré par Pôle Emploi.

Incontestablement, la reconnaissance du professionnalisme de ces activités est d’autant plus importante du fait de cette carence de valorisation sociale. Pour ces professionnels , l’obtention d’un titre reconnu est à la fois une reconnaissance des aptitudes professionnels mais également reconnaissance sociale : par le biais d’un titre professionnel, la société donne à ces métiers un statut à part entière et aux personnes qui les exercent une véritable identité, réduisant ainsi les handicaps cumulés dont elles souffrent parfois : l’absence de diplôme, les temps partiels non choisis, le travail non déclaré et la “galère des petits boulots” , l’âge, le sexe, l’origine ethnique.

C’est la raison pour laquelle la mise en œuvre de la certification par le biais de la VAE mérite d’être relevée car elle est, pour ne pas dire exemplaire, du moins représentative d’une certaine manière de concevoir la formation tout au long de la vie comme une forme particulièrement pertinente de progrès social.

Les grandes étapes  

1

Accueil

Accueil les candidats en direct ou par le biais d’IPERIA, de l’ASP (Agence de Service et de Paiement) ou de la Région Ile-de-France.

Donner l’info sur la VAE et les différentes certifications.

Vérifier l’adéquation entre le projet et la certification visée et entre le projet et l’expérience.

Donner les éléments, documents et prise de RDV.

2

 Montage du dossier de recevabilité

Guider.

Vérifier les pièces fournies.

Envoyer le dossier IPERIA ou à l’ASP (avec le candidat).

Etude du dossier de recevabilité par les commissions (1 à 2 mois d’attente).

3

Accompagnement 

Apporter une aide méthodologique pour la rédaction du dossier.

Aider à repérer et décrire les activités au cours de son expérience.

Préparer le candidat à l’entretien avec le jury.

4

Jury de certification

Lecture du dossier.

Entretien de 40 min avec délibération et restitution.

Préconisation (si besoin).

Procès verbal de décision.

Accompagnement post certification (suivi du candidat à 3 ans).

NB : Le candidat a droit à 80h de formation l’année qui suit sa VAE. 3 ans pour valider le diplôme en cas de validation partielle.

Le processus

Atelier

+

3h Suivi individualisé

=

24h pour les candidats

24h pour les candidats

Atelier 1

7h00  Présentation du dispositif

Accompagnement des retours sur le parcours, inventaire des expériences. Choix des activités à décrire. Explicitation du dossier et de la matrice et accompagnement des écrits. Explication des preuves.

Atelier 4

 3h30  Méthodologie

Analyse des preuves et accompagnements. Méthodologie de la constitution du dossier. Relecture du dossier.

Atelier 2

 3h30  Méthodologie

Análisis de la evidencia y acompañamientos. Metodología de la constitución del expediente.

Atelier 5

 3h30  Soutenance

Préparation de l’entretien avec le jury.

Atelier 3

 3h30  Méthodologie

Analyse des preuves et accompagnements. Méthodologie de la constitution du dossier.

Suivi individualisé

 3h

Atelier 1

7h00  Présentation du dispositif

Accompagnement des retours sur le parcours, inventaire des expériences. Choix des activités à décrire. Explicitation du dossier et de la matrice et accompagnement des écrits. Explication des preuves.

Atelier 2

 3h30  Méthodologie

Análisis de la evidencia y acompañamientos. Metodología de la constitución del expediente.

Atelier 3

 3h30  Méthodologie

Analyse des preuves et accompagnements. Méthodologie de la constitution du dossier.

Atelier 4

 3h30  Méthodologie

Analyse des preuves et accompagnements. Méthodologie de la constitution du dossier. Relecture du dossier.

Atelier 5

 3h30  Soutenance

Préparation de l’entretien avec le jury.

Suivi individualisé

 3h

FAQ

Comment se déroule la démarche ?

Une démarche relève d’un projet personnel.

Les grandes étapes : accueil ; information ; étude de la demande de VAE ; accompagnement ; étude du dossier et entretien avec le jury.

Quels sont les objectifs de la VAE ?

Obtenir tout ou partie d’un titre ou d’un diplôme figurant au répertoire national des certifications professionnelles.

Quel est le cadre réglementaire ?

Suivi et accompagnement du candidat par le centre de formation avant et après validation par l’Institut Ipéria (ancienInstitut Fepem) ou l’ASP.

Certification validée par l’Institut Ipéria (ancien Institut Fepem) ou l’Etat.

Pourquoi demander une VAE ?

Pour avoir une certification.

 Pour valoriser son professionnalisme.

Pour augmenter sa crédibilité auprès de soi-même et des employeurs potentiels donc augmenter ses chances de travailler et d’obtenir un meilleur salaire.

Evoluer dans le secteur du particulier employeur.

Pour une reconversion professionnelle dans le même secteur.

 Pour raccourcir son parcours professionnel.

Certification validée par l’Institut Ipéria (ancien Institut Fepem) ou l’Etat.

Qu’est-ce que la VAE ?

La Validation des Acquis de l’Expérience. Elle permet d’obtenir une certification totale ou partielle grâce aux connaissances théoriques et pratiques acquises lors d’expérience professionnelles et personnelles.

Incontestablement, la reconnaissance du professionnalisme de ces activités est d’autant plus importante du fait de cette carence de valorisation sociale. Pour ces professionnels , l’obtention d’un titre reconnu est à la fois une reconnaissance des aptitudes professionnels mais également reconnaissance sociale : par le biais d’un titre professionnel, la société donne à ces métiers un statut à part entière et aux personnes qui les exercent une véritable identité, réduisant ainsi les handicaps cumulés dont elles souffrent parfois : l’absence de diplôme, les temps partiels non choisis, le travail non déclaré et la “galère des petits boulots” , l’âge, le sexe, l’origine ethnique.

C’est la raison pour laquelle la mise en œuvre de la certification par le biais de la VAE mérite d’être relevée car elle est, pour ne pas dire exemplaire, du moins représentative d’une certaine manière de concevoir la formation tout au long de la vie comme une forme particulièrement pertinente de progrès social.

Conditions d’accès ?

Avoir exercé une des activités comme salarié ou bénévole pendant au moins 3 ans dans les 5 dernières années (3.000 heures).

Etre motivé.

A qui s’adresse la VAE ?

Elle s’adresse à des hommes ou femmes qui ont exercé un certain nombre d’heures d’expérience professionnelle ou personnelle et qui ont ou non déjà suivi une formation.

Elle s’adresse à des salariés, des bénévoles ou des demandeurs d’emploi.

 

Ils font appel à nous

sed ultricies consectetur Sed leo. lectus elit. libero quis